wide-heart

wide-heart

En pleine mutation...

J'ai enfin compris que je n'ai besoin de personne pour être heureuse et que je peux construire mon bonheur toute seule. J'apprécie enfin d'être célibataire au point que je ne cherche même plus à avoir des relations sérieuses. Parce que j'ai trouvé mon bonheur ailleurs. 

 

J'ai toujours eu une certaine appréhension de voir un jour arriver mes 30 ans. Et je me disais "si pour mes 30 ans je suis en couple avec des enfants, ça ne devrait pas être trop difficile, mais si ce n'est pas le cas, j'aurais l'impression de ne rien avoir accompli." Je le pensais vraiment. Jusqu'à il y a quelques mois. 

 

Aujourd'hui je suis célibataire, sans enfants, et j'aurai 30 ans dans 5 mois. On est bien d'accord que c'est un peu juste pour changer la donne. Mais justement, je n'ai pas envie de la changer ! Aujourd'hui ce que je me dis c'est "si pour mes 30 ans j'ai un boulot correct, à temps plein, qui me permet de vivre et de mettre un peu de sous de côté, ça sera déjà très bien. Et si en plus ce boulot c'est celui de mes rêves, ça sera encore mieux." Et là tout est jouable... car en 5 mois, au niveau professionnel, il peut s'en passer des choses... et avec la motivation que j'ai, et les opportunités que j'ai saisies récemment, tout est possible ! Alors je reste optimiste, je croise les doigts, et me dis que de toute façon, mon ange gardien se chargera de choisir pour moi la meilleure option. 

 

Je n'ai plus peur d'avoir bientôt 30 ans, car j'ai décidé de ne plus attendre que le bonheur se pointe à ma porte, mais plutôt d'aller le chercher moi-même. Et soudain la vie est plus agréable... 



29/10/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres