wide-heart

wide-heart

Le temps passe ...

Cela fait maintenant un mois et une semaine que je lui ai demandé de ne plus me donner de nouvelles, et qu'il respecte ma volonté. Cinq semaines donc que je n'ai plus entendu sa voix. Cinq longues semaines au cours desquelles j'ai plusieurs fois voulu lui envoyer un sms, puis me suis retenue en me disant "c'est trop tôt, tu vas te faire plus de mal que de bien, et s'il voulait vraiment de toi il te contacterait LUI". Trente-huit jours pendant lesquels j'ai espéré qu'il m'appelle et me dise qu'il s'était rendu compte qu'il ne pouvait pas vivre sans moi, qu'il avait pris sa décision, et que celle-ci m'impliquait dans sa vie, qu'il était désolé de m'avoir fait autant souffrir mais qu'à présent il ferait tout pour me rendre heureuse. Trente-huit jours ... et pas de nouvelles.

Aujourd'hui encore j'ai failli lui envoyer un tout petit "je pense à toi", comme une bouteille à la mer, qui ne l'oblige pas à répondre mais lui montre que je suis toujours là, au cas où ... et puis je me suis dit "ne fais pas ça, il doit revenir de lui-même". Mais reviendra-t-il ?

J'essaie de l'oublier, j'essaie vraiment. En tout cas sinon de l'oublier au moins de ne plus espérer qu'il revienne. Mais même si je ne l'attends pas volontairement, je ne peux m'empêcher de garder espoir, tout au fond de moi. Car il était, et reste aujourd'hui, ma plus belle histoire d'amour, mon amour le plus vrai, le plus sincère, le plus intense. Je ne sais pas si un jour je retrouverai un amour comme celui que l'on partageait.



12/08/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres