wide-heart

wide-heart

Mariage

Depuis l'adolescence, je lis des romans et regarde des films et séries romantiques. Et il y a quelque chose de systématique : la trentenaire célibataire qui va à un mariage et à qui l'on demande sans cesse "et alors, à quand ton tour ?". Et bien cette trentenaire célibataire, le weekend dernier, c'était moi, au mariage de mon frère. Mariage magnifique soit dit en passant, qui m'a mis les larmes aux yeux à plusieurs reprises et qui m'a confirmé que le célibat (et la liberté qu'il inclut) c'est bien, mais avoir quelqu'un auprès de soi sur qui l'on peut compter et qui nous soutien dans tous les domaines, c'est mieux. 

Évidemment j'ai pensé à mon ex, le seul avec qui, à l'heure actuelle, je pourrais m'imaginer mariée, et évidemment j'ai eu de la peine. Et puis j'ai pensé que peut-être ce n'était pas lui le bon, contrairement à ce que j'ai pu ressentir, et que s'il a choisi de sortir de ma vie c'est pour laisser la place à quelqu'un de plus "qualifié pour le poste". Je commence donc à envisager ma vie autrement, et je me sens de mieux en mieux. Le temps guérit toutes les blessures il paraît. 

Et donc j'étais au mariage de mon frère, entourée de couples de tous âges, mariés ou non, avec ou sans enfants, et je me sentais un peu ... seule. A part les enfants, il n'y avait pas de célibataires, enfin si, il y avait moi, et un ami de mon frère aussi, venu seul. Du coup on nous a "associés" pour les jeux "de couple" et on s'est retrouvés à danser ensemble, ce qui a permis à certains de lancer les paris sur une hypothétique histoire entre nous. C'est marrant comme les gens vous casent facilement avec le seul autre célibataire présent à un mariage, comme si être célibataire n'était pas envisageable et qu'il ne restait que lui sur terre. Enfin, moi ça m'a beaucoup fait rire, et puis ce jeune homme, du même âge que moi exactement, était très gentil au demeurant et plutôt drôle, donc on a passé un bon moment et c'est le principal. 

A plusieurs moments je me suis surprise à penser qu'un jour peut-être moi aussi je me marierais ... et quand ma mère (qui venait de pleurer toutes les larmes de son corps devant l'émouvant spectacle donné par mon frère et sa femme pour retracer leur vie de la rencontre jusqu'au mariage) m'a dit "je pense que quand ça sera ton tour je vais être aussi très émue", c'est moi qui ai failli éclater en sanglots. 

Bref, j'ai passé une semaine en famille, vécu des instants inoubliables, remplis d'émotions diverses, et maintenant que je suis de retour chez moi, je me retrouve seule et j'ai du mal à reprendre mes habitudes. Je ne trouve pas la motivation pour sortir de chez moi, sauf pour aller voir des amis, mais comme les gens ne sont pas toujours disponibles il faut aussi savoir sortir seul. Pour l'instant je n'y arrive pas, mais je sais que ça reviendra, ce n'est qu'une question de jours.



01/08/2014
5 Poster un commentaire
Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres