wide-heart

wide-heart

Ma muse m'amuse.

Au cours de ma scolarité (cursus Littéraire) j'ai souvent été amenée à faire des rédactions (avant d'atteindre le niveau fatal des dissertations) et je me souviens d'un sujet au lycée où l'on nous demandait de décrire une émotion. Je me souviens que j'avais décrit ce que je ressentais lorsque mon regard plongeait dans celui de mon amoureux de l'époque, mon tout premier petit-copain, ma première relation amoureuse, qui était donc à l'origine de sentiments très forts pour une jeune fille totalement novice en la matière. 

Lorsque la professeure m'avait rendu ma copie elle m'avait dit que c'était très intense et vraiment très bien décrit, que l'on ressentait les sentiments à travers mon écriture. Et j'avais eu une excellente note. Alors que d'habitude en rédaction, sur un sujet "classique", j'avais des résultats moyens, pas mauvais, mais pas excellents non plus. 

J'avais oublié cet épisode de ma vie, jusqu'à ce qu'un message de ma maman à propos d'un de mes article sur ce blog me fasse comprendre qu'en fait ce qui m'inspire, et qui m'a toujours inspiré, ce qui me donne du style et une certaine fluidité dans l'écriture, c'est l'amour. Et plus ça parle de "ressenti" plus je suis à l'aise. 

Il semblerait donc que ce soit bel et bien de ce côté là que je doive creuser pour continuer à écrire et m'améliorer. 



13/06/2014
2 Poster un commentaire
Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres