wide-heart

wide-heart

Carpe Diem

10866198_990580594287637_3709277614354591007_o.png

 

Aujourd'hui la règle n°6 : 

 

  • Cesse de trop penser, parfois tu n'as pas besoin de connaître toutes les réponses. 

Celle-ci s'applique à toutes les personnes maniaques du contrôle, comme moi.

On cherche toujours à trouver une explication à tout, on veut tout comprendre, que tout soit logique et explicable. Et quand quelque chose ne l'est pas, ça nous perturbe, ça nous frustre, et on peut rester bloqué sur le problème en question, ce qui nous empêche d'avancer. Il est difficile d'accepter que certaines choses ne sont pas logiques et ne trouveront jamais d'explication, comme la raison pour laquelle quelqu'un nous aimait et nous a quitté(e), ou pourquoi tout allait bien et puis soudain quelqu'un qu'on aime tombe gravement malade, ou décède. Il n'y a pas d'explication. Et tant que nous n'accepterons pas que ces événements se sont produits sans autre explication que "parce qu'ils devaient se produire", nous souffrirons, incapables de laisser aller, incapables de tourner la page, incapables d'avancer. 

Il faut apprendre à accepter, à arrêter de réfléchir pour vivre l'instant, à profiter sans trop se poser de questions. Et ça ne concerne pas que les événements passés, mais aussi le présent et l'avenir. Parfois on passe plus de temps à essayer d'analyser la situation qu'à réellement profiter de l'instant que l'on est en train de vivre. Et parfois on réfléchit tellement à ce qui va bientôt se passer que lorsque l'événement en question se produit il ressemble souvent très peu à ce que l'on s'était imaginé. Résultat on est déçu(e) et on ne profite pas pleinement de l'instant. Avoir le sens de l'anticipation c'est très bien pour tout ce qui est organisation et planification, c'est un atout majeur. Mais il faut savoir faire la part des choses et ne pas tout anticiper constamment. Car trop d'anticipation nous propulse inévitablement en dehors de l'instant, nous ne le vivons pas, nous n'en profitons pas. 

En bref, et c'est en lien direct avec l'article passé vs présent, il faut savoir accepter que certaines choses du passé ne trouveront jamais d'explication, et cesser de vouloir analyser le présent ou anticiper l'avenir, pour pouvoir simplement vivre l'instant. 



04/03/2015
3 Poster un commentaire
Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres